Quand Napoléon raillait la pomme de terre.

On le sait peu, mais Napoléon Bonaparte n’avait pas grande considération pour le tubercule. Bien que régulièrement servie à la table de l’empereur, elle ne faisait pas partie des rations règlementaires : « Une armée de mangeurs de pomme de terre ne pourra jamais battre une armée de mangeurs de blé » avait-il affirmé. Une phrase que l’Histoire se chargera de corriger dans nos bonnes plaines wallonnes…  de Waterloo !