Producteurs

Nos articles dédiés aux producteurs de pommes de terre

Quand les pommes de terres se vendaient toutes seules…

Depuis bien longtemps, les producteurs réfléchissent à des manières d’être à la fois au four et au moulin. Certains d’entre eux ont finalement trouvé une méthode leur permettant de s’occuper aussi de la vente sans y laisser tout leur temps.

Il y a de l’or dans certains champs à Florenville

Ce n’est sûrement pas le premier, et ce sera assurément encore moins le dernier article sur ce tubercule précédé d’une sacrée réputation. Mise en valeur dans de nombreux reportages régionaux et internationaux ; elle prend place dans les cuisines gastronomiques comme dans les plus familiales. Nous parlons bien sûr de la fameuse Plate de Florenville […]

Soigner les riverains comme on soigne ses pommes de terre

Non loin du pôle agricole Gembloutois, à Walhain, Jean-Pierre Van Puymbrouck se préoccupe de la qualité de ses relations avec les riverains autant que de la qualité de ses tubercules. Si la pandémie a fortement impacté ce secteur-phare de notre agriculture, il n’est pas pour autant question de faire des concessions sur cette double exigence.

La pomme de terre créée en Belgique

A la demande des producteurs et après 10 ans de recherches, voici la Louisa : une pomme de terre au goût irrésistible en cuisson chips, et tolérante au mildiou ! Cette nouvelle venue limite la nécessité d’épandage de produits phytopharmaceutiques et est particulièrement savoureuse et croustillante en chips. C’est tout bénéfice pour notre environnement, et […]

La pomme de terre : une culture respectueuse de ses voisins

Yves Grammen est agriculteur à Verlaine dans la Hesbaye liégeoise. Cela fait longtemps qu’il se concentre sur l’environnement, mais aussi sur le bien-être de ses voisins. Il met tout en œuvre pour réduire au maximum son empreinte environnementale, et par conséquent, l’impact que peuvent occasionner ses cultures auprès de ses riverains.

Une culture moderne et raisonnée de la pomme de terre

Johan et Fabrice sont deux agriculteurs à la pointe en matière de nouvelles techniques de culture qui permettent de réduire fortement le recours aux produits chimiques. Une culture raisonnée qui donne à leurs pommes de terre un meilleur goût.

Producteurs de pommes de terre locaux

Retrouvez la liste des producteurs de pommes de terre près de chez vous sur jecuisinelocal.be

Je cuisine local durable et de saison

Quelques chiffres…

98.120

En 2019, il y avait 98.120 hectares de pommes de terre cultivés en Belgique, soit 4% de plus qu’en 2016, dont 43.072 hectares en Région wallonne

50%

En Région wallonne, c’est dans la province du Hainaut qu’il y a le plus de pommes de terre (50% des pommes de terre plantées en Wallonie), puis en province de Liège (17%), ensuite en Brabant Wallon (17%), Namur (16%) et Luxembourg (1%).

Quelques chiffres sur les producteurs de pomme de terre en Wallonie

13.500

Il y a plus de 13.500 exploitations qui cultivent des pommes de terre, dont 4.400 en Région wallonne.

27 %

Enfin, si l’on regarde au niveau national, ce sont les provinces de Flandre occidentale (27 % des superficies belges), du Hainaut (27%) et de Flandre orientale (13%) qui sont en tête.

Interbuttage – Cloisonnement des interbuttes : une technique novatrice en culture de pomme de terre

Les cultures de printemps comme les pommes de terre, le maïs, le lin, les chicorées (pour les racines de chicons), les carottes, … sont plus sensibles à l’érosion par le simple fait qu’elles ne recouvrent pas suffisamment le sol au printemps, la période la plus propice aux orages violents, particulièrement en avril et mai. Cette sensibilité à l’érosion est accrue pour les cultures en butte comme les pommes de terre, les carottes et les chicorées.

Le cloisonnement

Le cloisonnement est une technique qui consiste à aménager à intervalle régulier des mini-barrages de terre entre les buttes afin de retenir un maximum d’eau lors des fortes précipitations. L’eau aura donc plus de temps pour s’infiltrer dans le sol au lieu de ruisseler dans la pente.

Diminution jusqu’à 95% des eaux ruisselées

Plusieurs essais en culture de pomme de terre menés de 2008 à 2010 au Centre wallon de Recherches agronomiques de Gembloux (CRA-W) en partenariat avec les asbl FIWAP et Epuvaleau ainsi que la Faculté de Gembloux (Ulg, Gembloux Agrobiotech) ont montré une diminution jusqu’à 95% des eaux ruisselées et des sédiments emportés, couplée à une réduction significative des pertes en produits phytosanitaires comme les herbicides, les fongicides et les produits défanants emportés par les eaux de ruissellement.

Les cultures de printemps comme les pommes de terre sont plus sensibles à l’érosion

Une technique qui a fait ses preuves

Plus de 10.000 hectares de pommes de terre sont annuellement cloisonnés en Wallonie, soit 1 champ de pommes de terre sur 4, et la technique fait de nombreux émules en Flandre. La technique est efficace, mais les interbuttes peuvent s’affaisser en cas de pluies torrentielles.

Autres techniques

D’autres techniques apparentées se sont développées, et ce qui est important c’est que de nombreux agriculteurs et entrepreneurs, mais aussi fabricants de machines se sont appropriés la technique de base et en ont réalisé des adaptations sur différents types de planteuses et de butteuses de pomme de terre.

La cloisonneuse doit être fixée sur la butteuse ou sur un tracteur afin de réaliser le cloisonnement au moment du buttage ou juste après.

Une vidéo de démonstration de la technique et de témoignages d’utilisateurs est disponible sur http://www.fiwap.be/index.php/Videos (3ème rubrique « Cloisonnement des interbuttes »).

L'interbuttage, une technique qui a fait ses preuves